La publication des comptes 2017 en Août 2018 et l’AGM de Septembre permettent de prendre la totale mesure de la transformation de Bourrelier Group d’un groupe de distribution d’équipement de bricolage (ex Bricorama) à un holding familial.

La transformation du groupe familial en un holding fort d’un actif de distribution de bricolage au Benelux et d’un excédent net de trésorerie a été arrêtée et annoncée en 2017.

La finalisation comptable et juridique se fera sur le premier semestre 2018.

Du contour dessiné par les comptes 2017 de la nouvelle structure proforma il ressort que le holding détient 3 actifs opérationnels (distribution hollandaise, distribution belge, murs d’exploitation en France) pour une valeur estimée à env. 150m€ et une position de liquidité aussi estimée à 150m€.

Ce dernier chiffre reste une approximation dans la mesure où la cession des actifs français entraine une transformation en profondeur dont les incidences fiscales sont finalisées en 2018.

Pour un actionnaire minoritaire, le holding familial doit être analysé comme un redéploiement d’actif, redéploiement à concrétiser sur les prochains exercices.

Les dirigeants ont exprimé leur préférence pour des actifs immédiatement générateurs de cash-flows.

La valorisation de Bourrelier Group s’appuie sur une lecture de type holding qui privilégie l’actif net réévalué (soit env. 49€ /titre) et le rendement.

Le dividende 2017 à 2€ ne nous parait devoir être maintenu. En retenant un retour à 1€, le cours objectif s’inscrit à 30€ environ.

Le cours objectif s’inscrit à 42€, chiffre qui sera revu avec la publication des comptes du 1er semestre 2018