GenOway a publié ses résultats 2017. Le CA a atteint €9.9m (+9%, déjà publié le 24 janvier dernier). L’EBITDA s’est élevé à €1.308m (+27%), le résultat d’exploitation à €754K (vs €692K) et le RN à €1,331K vs €582K. A fin Décembre, la trésorerie s’établissait à €202K (vs €2.633m en S1 et 3.77m à fin 2015) et les fonds propres à €7.191m.

Les résultats sont conformes à nos attentes (en particulier au niveau de l’EBITDA, €1.31m vs €1.39m attendus), même si le résultat d’exploitation est obéré par les pertes de change sur dettes et créances commerciales (€165K).

Le RN est par ailleurs positivement impacté, à hauteur de €1.4m, par la déclaration rectificative du Crédit Impôt recherche au titre des années 2013-15, qui compense plus que largement la baisse des produits financiers (-€154K vs €22K) liée à la baisse de l’US$ (valorisation en € du compte de la société en US$).

Par ailleurs, €3.59m ont été empruntés pour les nouveaux locaux ainsi que €1.5m pour l’aménagement desdits locaux, expliquant la baisse de la trésorerie nette.

Comme annoncé lors de la publication du CA 2017, la croissance sur S2 a été nulle, en particulier en raison de la forte concurrence sur le marché académique liée à l’émergence de la technologie CRISPR-Cas9 (les « ciseaux génétiques » ciblant une zone spécifique de l’ADN, la coupant et permettant d’y insérer la séquence souhaitée).

Cette tendance devrait se poursuivre sur S1 18, alors que la société indique pouvoir retrouver une croissance à deux chiffres dès le S2 par le changement du mix-produits, genOway ayant concentré en FY17 une grande partie de ses efforts R&D au développement d’une nouvelle offre de modèles catalogue en immuno-oncologie, le traitement des cancers via l’immuno-oncologie nécessitant le développement de meilleurs modèles précliniques afin de sélectionner de nouveaux composés anticancéreux.

De ce fait, la société s’attend aussi à une accélération de la croissance sur 2019, qui bénéficiera en outre d’une base de comparaison favorable. Par ailleurs, l’automatisation de la production, pour laquelle la société a investi €400K depuis début 2017, devrait permettre de réduire les coûts en même temps que les nouveaux locaux accroitront la capacité de production. Ainsi, nous ne modifierons vraisemblablement qu’à la marge nos prévisions de résultat, malgré une croissance topline plus faible qu’escompté sur FY18 (+10.4% à ce stade), en particulier sur le S1.

Enfin, genOway a, pour la première fois, explicitement évoqué la possibilité de recourir à des acquisitions ciblées afin d’élargir l’offre de services et produits, ce qu’autorise son endettement nul et des fonds propres de €7.2m.

Cela pourrait permettre à genOway d’accélérer sa croissance et d’affirmer sa position sur le marché de la conception/production de modèles de recherche.

Ce serait évidemment aussi pour la société l’occasion de profiter sa structure bilancielle très solide et de sa capacité à générer du cash (CAF supérieure à 2.3m en FY17).

Nous ajusterons nos prévisions à la lumière des résultats 2017. En première approche, nous n’anticipons pas de grands changements au niveau des résultats en masse, malgré la plus faible croissance annoncée au S118.